Il y a…. le mercredi

Il y a cette grasse matinée appréciable (réveil 8h15 au lieu de 7h45).

Il y a ce défi à relever: ranger sa chambre avant de partir.

Il y a la piscine: un moment de « détente » (où les stagiaires adorent couler les animateurs).

Il y a le repas: les assiettes sont vidées! (cheesburger, frites au menu de ce midi).

Il y a le temps-calme: sieste pour certains, tours de France pour d’autres, passage au bar pour les plus gourmands).

Il y les concours du mercredi après-midi: horse, 1X1, lucky-luke, parcours avec tirs.

Il y a vous qui pensez certainement à nous.

Il y a la pause goûter: le temps pour se reposer et se retrouver.

Il y a les stagiaires qui s’affrontent avec hargne lors des tournois: 3X3 et 5X5.

Il y a la veillée: chansons, karaoké et quizz sont au rendez-vous.

UNE JOURNEE RICHE EN EMOTIONS.

Et c’est certain: IL Y AURA BEAUCOUP D’AUTRES MOMENTS FORTS ENCORE!!!!

Stages Basket 2012

Petits messages à l’attention des parents….

A la question: qu’aimeriez vous dire à vos parents si vous pouviez leur passer un petit message?

Voici les réponses de certains de vos enfants:

« C’est super bien. On progresse bien. Les soirées sont superbes mais le réveil est difficile »
Margaux 12 ans et Anna 12 ans

« Le stage c’est vraiment bien, c’est amusant. J’aime les matchs et un peu les veillées »
Arthur 10 ans

« C’est génial. On progresse, ça c’est sur. Les anims et les coaches sont gentils »
Ilias 14 ans

« Le stage est super. C’est trop cool, ici c’est trop classe! Les veillées sont trop bien. On mange bien ici. Vous nous manquez quand même un peu »
Ton 12 ans – Louis 12 ans – Ludovic Gauthier et Florian 11 ans

« Coucou Maman et Papa. Je passe un très bon stage. C’est super ici. Il fait chaud et beau. Et à la cantine je mange bien. Vous me manquez »
Julie 8 ans

Les Kampfes vus de l’intérieur

Voici l’article du journaliste des Kampfes du mercredi 08 août:

3 contre 3 :

Bons résultats dans l’ensemble sauf pour les Ragondins cadets. Ils ont perdus en baissant les bras au milieu du match.

5 contre 5 :

Performance stratosphérique des Kampfes dans toutes les catégories sauf en Euroligue, catégorie dans laquelle ils ont limité la casse en perdant 8-2.

Notre journaliste : Hugo Pfeiffer

Une nouvelle journée à Haguenau sous les couleurs des Jeux Olympiques !

Juste le temps de la photo officielle, et les athlètes sont déjà partis pour le grand marathon. Entraînements intensifs, concentration permanente, régime alimentaire de qualité, le tout parsemé de pluie et de soleil : décidément, rien ne les arrête !

En fin d’après-midi, les premiers matchs de la saison ont placé en pole position les INCONNUS. Mais les équipes Mr FREEZE, KAMPFE et MELTING POT ne perdent pas espoir.

Interview de Fanny, cadette et présidente de l’équipe MELTING POT :
Après la première journée, votre équipe est arrivée en dernière position du classement : mais que s’est-il passé ?
On ne se connait pas encore assez bien : sur le terrain, on se cherchait. Mais mon premier objectif avec cette équipe, avec ces joueurs dont j’ai confiance, c’est de partager, de favoriser le plan humain. Et puis, c’est en perdant qu’on apprend à gagner.
Comment tu vois la suite de la compétition ?
On va faire du mieux qu’on peut : de bonnes passes, de bonnes défenses, et des paniers quand on peut, c’est tant mieux. Les résultats ne sont pas encore positifs, mais je suis confiante pour la suite. On peut encore créer la surprise.
Merci Fanny pour cette interview. Bonne continuation pour les prochains matchs.
Merci à toi, et n’oublions pas qu’on est ici avant tout pour s’éclater !

Qu’à cela ne tienne, tout compétiteur (et compétitrice !) était invité à 20h pour la cérémonie d’ouverture des JO.
Divisées en 2 continents, Europe et Amérique, les 12 équipes ont pris goût à la course aux médailles et ont tout donné lors des 6 épreuves olympiques : Boxe, Natation, Volley-ball, Escrime, Lancer de Marteau et Basket-ball. La finale opposant le Brésil et la Roumanie a été l’un des moments les plus intenses de l’histoire des Jeux Olympiques.

Quelques questions au victorieux Hugo, benjamin brésilien et danseur de salsa à ses heures perdues :
C’est ta première édition aux Olympiades ?
Non, c’est la deuxième fois que j’y participe. Mais c’est ma première finale.
Quel a été ton ressenti lors de l’épreuve ?
C’était bien parce qu’on a gagné, et surtout parce que le circuit était génial. Et puis le public était là, il nous a motivé en criant « allez, allez ! ».
Après une telle victoire, peut-on encore garder la tête froide ?
Oui, je reste le même. Je ne veux pas me moquer des autres à cause d’une défaite. Et puis c’était une victoire collective.

La 20e édition de ces Olympiades s’annonce d’ores et déjà pleine d’émotions. La flamme n’est pas prête de s’éteindre. . .

Adrien, Jules et Romain

Ouistiti….

Ce matin, la journée de nos stagiaires a commencée sous les feux de la rampe.

Nos stars d’un jour se sont laissées prendre au jeu du flash du photographe et ont redoublé d’ingéniosité et de créativité pour trouver « LA » pose originale dont tout le monde se souviendra.

Sans nulle doute, ces dernières feront parler d’elles.

Résultats en images samedi matin….